Le rocker est velu, burné (sévèrement), sourd aussi, surtout vers la fin. De même, tous les spécialistes s'accordent à reconnaitre, sans contestation aucune, que le rocker possède un foie, cirrhotique, souvent, et ce dès le début. Le rocker n'a pas inventé l'eau chaude, mais il s'en tape, il ne s'en sert que pour refroidir les  Marshall. 

le

Toutefois n 'allez pas en conlure que le rocker est totalement inculte. Il sait compter jusqu'à 4 ( cf Joey RAMONE ), placer sur  une carte (les yeux bandés ), MEMPHIS (Tenessee!), LIVERPOOL et DETROIT. Et même si son vocabulaire en anglais est restreint, il sait parfaitement se faire comprendre ( cf photo ci-dessus)

Pourtant, des esprits tordus, peu coutumiers des choses du binaire subodorent que le rocker n'a pas de coeur. Pourtant, quand le rocker se jette dans l'arène, une queue, des oreilles, une paire de couilles et de l'inconscience ne suffisent pas. Pour se jeter dans la fosse aux lions des fans, il faut un COEUR, un coeur bien accroché, un coeur qui frémit, qui saigne, parfois, mais jamais ne faiblit.

Oui, à travers le cuir épais du perfecto palpite un coeur, un petit coeur d'artichaut, solitaire, qu'alimentent de puissantes turbines graisseuses pour faire vrombir les cylindres de ce putain de ROCK AND ROLL !!!